Histoire

Un peu d'histoire

Avant 1870, Vaux, Villaine et Lépron-les-Vallées, localités très anciennes ne formaient qu’un seul village.


Vaux-Villaine est citée dans le testament de Saint-Rémi sous le nom de Vallibus Villanis.


Vaux-Villaine aurait possédé deux châteaux, l’un détruit à la Révolution, l’autre une forteresse qui s’élevait à Villaine proche de la Rivière, dont il subsiste un mur (La Tour).


Le portail de l’Église date de 1569 mais l’Église elle-même du 19ème siècle. Les fonds baptismaux du 16ème.



Historiquement, l’activité de la commune a toujours été tournée vers l’agriculture, l’élevage, la forêt, le lin a même été cultivé au bord des ruisseaux.


Commune de 1000 ha, dont un tiers est couvert de forêts de chênes, hêtres, bouleaux, dont les habitants exploitent toujours les coupes.


Au dernier recensement de 2016, la commune compte 195 habitants (145 en 1982).